La galerie Les artistes Actualité Contact                      FR EN
MARFAING André
(1925-1987)
"Je cherche à construire un monde sans référence avec la nature extérieure"
André MARFAING - Biographie détaillée

Né à Toulouse en 1925, André Marfaing décide de s'établir à Paris à partir de 1949 pour se consacrer à la peinture. Il expose à Paris, à l'étranger et participe à l'exposition collective Quinze peintres de ma génération qui se déroule en 1966 à la Galerie L'Atelier, où il propose Crevasse lumière.

Dans ses oeuvres de jeunesse, Marfaing est un coloriste de la figuration. Mais à Paris il découvre l'art non - figuratif et abandonne très vite la couleur et la réalité de l'objet pour travailler sur la dialectique de la lumière et de l'ombre, un changement. Il travaille sur la matière et l'espace, avec une alternance des surfaces pleines et vides par des empâtements qui plus tard l'amènent à une matière plus fluide.
En faisant jouer le fond blanc comme un contre-jour violent, il utilise le noir monochrome dont il développe les richesses : le noir gris, le noir blanchâtre, le noir bleuté, le noir violet et le noir ocré . Il peint en pulsion, en instinct et le geste devient de plus en plus maîtrisé: à l'aide de spatules ou de brosses, il façonne sa toile à partir de larges traces noires qu'il reprend plus nerveusement de façon à équilibrer les masses et ordonner le « chaos » qui monte en lui.

Dans les toiles de 1967 à 1969 Marfaing utilise des coups de pinceaux qui s'organisent en plan, les affrontements se construisent et la brosse frappe en tout sens.
Dans ses oeuvres de 1970 à 1972 ce n'est plus un contraste entre l'ombre et la lumière, le noir et le blanc, mais celui entre le calme et le tourment, le silence et le cri.
La lumière recule et trouve un compromis dans des tons de gris transparents, le langage pictural se resserre, les formes et les rythmes sont dépouillés.

André Marfaing est un des créateurs les plus marquant de ceux qui illustrent l'abstraction lyrique, remplie de poésie. Il est mort en 1987.