La galerie Les artistes Actualité Contact                      FR EN
ZAO WOU-KI
(1921-1921)
"Les toiles sont les pages des journaux intimes des peintres."
ZAO WOU-KI - Biographie détaillée

Zao Wou-Ki est né le 13 février 1921 à Pékin. Né dans une famille de grands lettrés, il passe son enfance à étudier la calligraphie, puis de 1935 à 1941 la peinture chinoise et occidentale à l'École des beaux-arts de Hangzhou, où il est professeur de 1941 à 1947. À 27 ans, en 1948, il part pour la France. Il s'installe à Montparnasse, Paris et suit les cours d'Émile Othon Friesz à l’Académie de la Grande-Chaumière. Il rencontre alors Sam Francis, Riopelle, Soulages, Hartung, Giacometti et Vieira da Silva. En 1950 le poète Henri Michaux écrit un texte sur les premières lithographies de Zao Wou-Ki dans un volume intitulé Lecture de huit lithographies de Zao Wou-Ki.

En 1964, Zao Wou-Ki est naturalisé français grâce à André Malraux. En 1980, il est nommé professeur de peinture murale à l'École Nationale Supérieure des arts Décoratifs. En 1984, le peintre est promu officier de la Légion d'Honneur sur proposition du ministre de la Culture. Il est membre depuis 2002 de l'Académie des beaux-arts et un temps professeur. Il est même depuis 1983 reconnu et célébré en Chine, professeur de l'École des beaux-arts de Hangzhou. En 2001, Zao Wou-Ki reçoit le Prix de la fondation Taylor.

Sa peinture, un temps influencée par Paul Klee, s'oriente vers l'abstrait. Ses toiles portent désormais pour titre la date de leur achèvement. Des masses colorées donnent corps à un monde en création, sorte de big bang originel, où la lumière structure la toile. Il travaille souvent de grands formats, parfois sous la forme de diptyques ou triptyques où formes et couleurs explosent. Ce chemin artistique, cependant, est ponctué de découvertes plastiques et techniques, au gré d'un apprentissage long et scrupuleux, d'une conquête méthodique de moyens et de sources, alternant peinture à l'huile, techniques de la gravure et calligraphie et peinture à l'encre de Chine bien tard.

Zao Wou-Ki est l'un des plus illustres représentants de l'abstraction lyrique. A travers son œuvre, il réussit la synthèse entre les moyens techniques de son héritage extrême oriental, et l'ambition plastique et poétique de l'abstraction lyrique occidentale.