La galerie Les artistes Actualité Contact                      FR EN
DELAROZIERE François
(1963)
"Construire un objet en mouvement, c’est créer une architecture vivante. "
François DELAROZIERE - Notes sur l'artiste

Qui s’est aventuré à la pointe de l’Ile de Nantes a vu ces étonnantes créatures faites de fer, de bois, et de mécanique, qui semblent arrêter le temps ; une grande forge de mythologie d’où sortent une à une des machines démesurées.

Avec les années, François Delarozière a mis sur pied un bestiaire mécanique qui a cette étrange qualité de jeter des ponts entre les âges et les époques… On ne sait plus si nous entrons dans l’ère industrielle, si nous en sortons. On ne sait plus si l’enfance est devant ou derrière nous.

Cet étonnant spectacle commence avec le crayon, qui creuse par le détail les lignes que les machines vont explorer. François Delarozière dessine des visions de machines, des plans qui sont déjà en acte. La machine devient possible au moment où elle est dessinée, le dessin en apporte la conviction. De là le projet d’éditer en lithographies l’œuvre de François Delarozière, pour que circulent ces architectures hybrides.

Nous vous proposons ici un premier choix de sept lithographies recouvrant le bestiaire mécanique de l’artiste. Excepté le dragon, toutes les machines correspondantes ont été réalisées. Il s’agit à chaque fois de dessins retravaillés au café en vue de leur édition.

Avec ce premier ensemble, les éditions Hus amorcent un accompagnement du travail de François Delarozière. Ce sont là, nous l’espérons, les premiers états d’une longue série.